Assemblée Générale 2016

  • 0

Assemblée Générale 2016

L’Association pour la Protection et la Promotion de l’Église de Dixmont tiendra son assemblée générale le vendredi 22 janvier à 19h à la salle des fêtes de Dixmont.

A cette occasion, vous pourrez prendre connaissance des actions réalisées en 2015, ainsi que des projets pour l’année 2016.

Un verre de l’amitié clôturera l’assemblée.


  • 0

Assemblée générale 2014

Le 27 Novembre 2014 s’est tenue la 1ère assemblée générale ordinaire de l’association sous la Présidence de Marc BOTIN, Président.

Présentation de l’Association

Marc BOTIN, Président ouvre la séance en rappelant :

Que cette association a été créée dans le but de trouver des fonds nécessaires à la rénovation de l’Eglise.

Que ce bâtiment a des parties qui datent du 12ème (dont la charpente qui est une des plus anciennes de Bourgogne) et 13ème siècle et l’importance de ce patrimoine a conduit le conseil municipal à prendre la décision de procéder à des travaux, qui seront effectués en plusieurs tranches et sur de nombreuses années.

Ensuite Gisèle EVEZARD, secrétaire fait lecture des lignes principales des statuts de l’association. Il est rappelé que ce document est à la disposition de tous ceux qui le souhaiteraient.

Présentation du projet

Monsieur BOTIN commente le projet, présenté sur écran par un diaporama préparé par Benoit GAMBIER

Il expose que :

La priorité est le clocher dont une poutre maîtresse est cassée. Des infiltrations d’eau par cette partie du bâtiment contribuent à une humidité déjà présente par des remontées capillaires par le sol.

Le clocher sera refait comme il existait à son origine, soit sans les chiens-assis qui avaient été rajoutés au 19ème siècle. La remise en l’état initial présente deux avantages : un moindre coût et un entretien plus aisé.

L’assainissement du bâtiment est également essentiel par le piquetage des enduits des murs intérieurs ; ces travaux faits en partie ont déjà démontré leur utilité.

Des travaux ayant été mal effectués il y a une vingtaine d’année, le bâtiment a continué de se détériorer.

Le dossier est porté par la DRAC de Bourgogne et il est important de se mobiliser afin de prouver le désir de tous de s’investir dans ce projet.

Le coût du projet :

L’estimation prévisionnelle s’élève à 3 284 403.71 € TTC dont :

  • Une tranche ferme (clocher toutes options) : 745 079.82 € TTC
  • Et des tranches conditionnelles :
    • Vaisseau central : 906 446.27 € TTC,
    • Bas-côté Nord : 310 657.23 € TTC,
    • Bas-côté Sud + Sacristie : 351 077.23 € TTC,
    • Restauration intérieure vaisseau central + chœur : 736 575.94 € TTC,
    • Restauration intérieure Bas-Côtés Nord et Sud : 338 714.73 € TTC

Ces travaux pourront être programmés, par tranche, sur une longue période. Lorsque le dossier est déposé à la DRAC, il n’y a pas d’obligation de date.

Marc BOTIN passe la parole aux délégués de la fondation du patrimoine pour la présentation de cet organisme.

Fondation du patrimoine

Cette fondation a été créée en 1996 avec l’aide de l’Etat et de mécènes tel que l’Oréal, Axa, Lafarge par ex, afin d’aider à la rénovation, la conservation et la mise en valeur du patrimoine public et privé.

La fondation, qui a pour vocation les aides financières, est composée sur l’ensemble du territoire de 500 bénévoles (dont 12 en  Bourgogne) et 60 salariés.

Elle apporte une aide aux propriétaires privés pour tous types de rénovation (mur, four à pain, etc…) Tous les dossiers sont vus par les Bâtiments de France ; pour être retenus les dossiers doivent concernés un bien visible du domaine public.

Son rôle d’aide aux collectivités et aux associations permet par l’intermédiaire de souscriptions d’apporter des fonds nécessaires aux travaux.

Monsieur BEDEL rappelle que les cloches de l’Eglise, ont été installées en 1554 grâce à une souscription publique.

La fondation du patrimoine est reconnue d’utilité publique. De ce fait tous les dons, qui ne peuvent être qu’affectés à un projet précis, sont déductibles des impôts :

  • 60 % pour toutes personnes imposables
  • 75 % pour les personnes assujetties à l’ISF

Les dons peuvent être faits en ligne.

Ses ressources proviennent du reversement par l’Etat de 50 % du montant des ventes des biens en déshérence.

La présentation du projet à la Fondation doit comprendre le dossier d’architecte accepté par la DRAC, les devis et un plan de financement.

La fondation aide les administrations à la collecte des fonds et délivre les reçus fiscaux.

Elle prélève 3% pour ses frais de fonctionnement

Ensuite elle reverse les dons aux collectivités auquel se rajoute un abondement, en fonction du reversement fait par l’Etat. Pour 2013/2014 les abondements ont été à hauteur de 33 %.

Chacun peut voir sur le site internet de la Fondation le fonctionnement, les financements de projets en toute transparence.

Monsieur Bédel donne l’exemple de la commune icaunaise de Malicorne qui a reçu le prix du mécénat populaire pour 2014.

Il insiste sur le fait que l’entente d’une association avec la collectivité est primordiale pour un bon financement populaire.

Interventions diverses

Monsieur Botin donne la parole aux élus et représentants des élus présents

Cyril BOULLEAUX indique que le patrimoine cantonal est riche (Dixmont, Villeneuve sur Yonne, Piffonds) et que son entretien est important car il contribue au tourisme local

Le Conseil Général peut subventionner à hauteur de 20 % des projets tels que celui qui est présenté, et précise que la souscription populaire est un outil important.

Il souhaite que soit mise en place, dans le cadre de l’intercommunalité, une valorisation du patrimoine. (Monsieur Botin y est également favorable)

Jean MARCHAND comprend l’intérêt du projet et notamment de son urgence. Toutes les informations seront transmises à Marie Louise FORT, Députée.

Ilic BIBLIANA précise qu’elle transmet les souhaits, rapidement à Jean Baptiste LEMOYNE, Sénateur

Manifestations 2015

Jean François NEUGNOT, vice-président, informe que plusieurs manifestations sont prévues pour l’année 2015, dans le but de récolter des fonds

  • Le 16 mai, concert Gospel
  • Du 7 au 13 juin, festival des chorales
  • Le 12 septembre, repas dansant

Benoit GAMBIER précise qu’un loto sera organisé fin 2015 et qu’il sera fait appel aux commerçants pour les lots.

Finances

Joël LECHARTIER, trésorier, indique qu’après 4 mois d’existence, l’association a déjà 56 adhérents et que le solde du compte est de 2 912 €

Il espère que le devenir ira croissant

Ne sont pas comptabilisés les versements et adhésions faits lors de la réunion du jour, toutefois Monsieur Botin souhaite remercier l’association « Les Petites mains » présidée par Stéphanie CLERC qui a remis un chèque de 279 € qui résulte de la vente du livret préparé par une institutrice avec l’aide des enfants de sa classe.

Financement participatif

Benoit GAMBIER explique le fonctionnement de ce financement via Internet

Il permet à tout public de déposer des dons en ligne, toutefois il n’y a pas dans ce cas de déduction fiscale mais une contrepartie à définir et qui pourrait être par exemple l’inscription de noms sur une plaque.

Le projet doit être bien défini et le lancement de la collecte se fait par l’intermédiaire d’une plateforme (trois existes actuellement)

Une somme minimale doit être atteinte pour un reversement total et l’association est dans l’obligation de mener le projet présenté à terme.

Si la somme n’est pas obtenue les donateurs sont entièrement remboursés.

Benoit GAMBIER souligne que ce financement, différent de celui de la Fondation du Patrimoine, peut interpeller un autre public.

Monsieur BOTIN conclut est précisant que toutes les possibilités devaient être présentées en ce qui concerne les apports financiers.


Recherche

Événements à venir

Nov
17
sam
20 h 00 min Repas dansant @ Salle Polyvalente
Repas dansant @ Salle Polyvalente
Nov 17 @ 20 h 00 min
Repas dansant @ Salle Polyvalente | Villeneuve-sur-Yonne | Bourgogne Franche-Comté | France
Nous organisons un repas dansant le samedi 17 novembre 2018 à partir de 20h à la Salle Polyvalente de Villeneuve-sur-Yonne (Rue Saint Savinien) La soirée sera animée par l’orchestre Mosaïque 89. Le bénéfice de cette